Se creer un compte
:: Accueil  ::  Téléchargements  ::  Mon compte  ::  Forums  ::
INFOS Aérodrome 2018
 
Baptêmes de l'air

. Baptêmes de l'air


. Vols d'initiation

Voir la vidéo 
 
Ecole de pilotage
. L'école

. Les instructeurs

. Brevet d'Initiation BIA

. Le brevet de base

. Le brevet complet

. Les bourses jeunes

 
L'Aéro-club

. Page d'accueil

. Le club house

. le parc avions

. Nous rendre visite

. Inscriptions 2018

. Les tarifs de location

- Laisser un message

 
La revue de presse
. Aéro Club 2013

. Aéro Club 2012

. Aéro Club 2006-2011

. Aérodrome Granville

. Aéro régionale

 
Il était une fois
- Meeting Aout 1913
 
Préparer son vol
- Documents avions

- Aller à TOUSSUS le NOBLE

- Nouveau plan de vol

- Plan de vol: la DOC

 


Document sans nom

Assemblée Générale du 02 Avril 2006

Rapport moral du Président

Chers amis pilotes, Mesdames, Messieurs

L’ensemble du Conseil d’Administration et moi même sommes ravis de vous accueillir pour notre Assemblée Générale Annuelle, que je déclare ouverte.

J’ai le plaisir d’accueillir parmi nous :

- Madame REGNAULT, Maire de BREVILLE SUR MER
- Monsieur VALLERY, Président de la Commission de promotion Touristique de la Communauté de Communes du Pays Granvillais. Représentant également Mr Marc VERDIER, Président de la CCPG.
- Monsieur OLIVIER, Maire Adjoint de BREHAL.

Le Président de la Chambre de Commerce m’a demandé de bien vouloir l’excuser.

Sont également présent,

- Monsieur Francis STUDER Président du Comité Régional Aéronautique de Basse Normandie.

- Monsieur Pierre DUBOST, Président du Comité Départemental Aéronautique de la Manche.

Cette réunion statutaire est naturellement l’occasion de faire un point général sur l’année écoulée, mais c’est aussi le moment des élections au Conseil d’Administration, lequel est renouvelé par tiers, chaque année.

D’autre part j’ai souhaité profiter de l’occasion de vous voir nombreux réunis ici, pour que 2 exposés soient  faits.

- L’un concernera la sécurité, par Pierre DUBOST, membre de la commission "Formation Sécurité " de la Fédération.

- L’autre, la réglementation, par notre instructeur, Thierry LEGENTIL, qui abordera notamment les nouvelles classes D qui fleurissent dans nos cieux.

Je remercie Alain pour son excellent rapport d'activité qu'il vient de nous présenter.

Effectivement l’activité en 2005 est le reflet d’un bon cru. Elle a dépassé nos espoirs, puisque l’année dernière à la même époque, nous annoncions un objectif  de 1.600 heures. Avec près de 1 700 heures et pratiquement 200 heures de plus qu’en 2004, nous ne pouvons qu’être satisfaits.

Ce résultat place notre association au 3ème rang des aéroclubs Bas Normands, après Caen et Deauville.

Il y a quelques semaines, le Président du Comité Régional m’a demandé :

Jean, quel est votre recette à Granville ?

Il n’y a pas de recette. Mais s’il devait y en avoir une, je dirais :

Prenez 4 bons avions.
Des locaux accueillants.
Une bonne école de pilotage.
Une bonne cuillère de communication.
4 gallons de bonne volonté.
Et une bonne louche de bénévolat.

Mélangez le tout et priez pour une bonne météo.

Bien évidemment, tout le Conseil d’Administration s’associe à moi pour féliciter tous les membres du club, qui par leur passion et leur confiance, ont été les bâtisseurs de ce résultat.

En effet, la réussite n’est pas l’action de quelques uns, mais bien celle d’une communauté de pilotes, d’un ensemble de membres partageant la même passion et possédant surtout la fibre associative.

Sans cette conception, nous ne pourrions atteindre un tel résultat.

Nous le devons aussi à  une gestion rigoureuse, nous permettant depuis quelques années, de rehausser le niveau de nos avions, tant sur le plan technique et de la sécurité, que sur leur présentation.

Grâce à un contrôle régulier des factures, à des négociations poussées, à des démarches directes auprès de certains fournisseurs, nous avons réussi à diminuer très sensiblement le coût de l’entretien. Nous devons également la maîtrise d’un coût raisonnable à l’aide de quelques membres, mais surtout à Gérard HUDBERT, qui réalise les visites 50 H et une partie des 100 H, ainsi que tous les petits travaux d’entretien courant.

L’année 2005 a été très lourde en terme d’entretien mécanique.

Jugez plutôt :

- Remplacement du moteur du DR 400 KI.

- Grande Visite 2.000 heures/6ans.

- Renforcement du longeron.

- Remplacement de l’hélice de ce même avion.

- Grande Visite 2.000 heures/6ans du HR 200 NB

- Révision de l’hélice de cet avion. Hélice très endommagée par les cailloux.

- Remplacement du moteur du DR 400 IM.

Notre trésorerie parfaitement saine, nous a permis de faire face à ces dépenses. Mais également grâce aux aides du Conseil Général, dont les subventions pour le remplacement des 2 moteurs se sont élevés à 13 663 Euros, soit sensiblement 30 % de la dépense.

Il faut remercier le Comité Départemental Aéronautique, qui présente chaque année le dossier de demande de subvention

La réussite, c’est une association saine, où les membres prennent plaisir à participer.

C’est aussi la rigueur que nous nous efforçons de poursuivre, tant sur le plan moral que sur celui de la sécurité.

Sur ce point, l’année 2005 ne déroge pas à la règle. Nous avons constaté quelques incidents ou encore rétroactivement des situations de vols réalisés dans des conditions qui auraient pu aboutir à un accident, et principalement des problèmes de gestion carburant.

Pour 2 cas notamment, ou l’appareil a été retrouvé le lendemain avec un réservoir pratiquement vide.

Un fois de plus, j’insiste sur ces problèmes carburant. N’allons pas alimenter les statistiques.

La Fédération mène depuis plusieurs années des campagnes sur la sécurité et notamment sur les pannes d’essence.

Soyons le relais de la FFA, montrons que nous sommes capables de voler en toute sécurité.

C’est donc dans ce souci de rigueur, que j’ai été amené à faire des remarques à certains d’entre vous.

Qui, pour avoir entrepris un vol dans des conditions météo difficile (vent de travers), se terminant par un atterrissage scabreux. Fréquemment ce genre d’atterrissage se termine par une hélice tordue, voire pire, et des coûts de réparation élevés dont nous pourrions nous passer.

Qui, pour être revenu d’une nav lointaine, sans ravitailler.

Qui encore, pour avoir volé de nuit sans l’autonomie réglementaire.

La sécurité, c’est un combat de tous les jours. C’est l’affaire de tous. Vous êtes les premiers concernés, et les seuls à pouvoir intervenir.

Je vous demande donc, comme chaque année, d’être responsables, rigoureux et humbles face à cette pratique. Faisons en sorte que voler ne nous apporte que du bonheur.

La sécurité, c’est aussi une bonne formation et l’entretien de nos compétences. C’est donc une école de pilotage de qualité, avec des instructeurs compétents.

Il y a 2 ans, nous avons fait le choix de faire appel à un instructeur salarié, dans le souci principal d’offrir la disponibilité difficilement accessible par le bénévolat.

Courant 2004, nous avons accueilli Alexandre FERMANEL, lequel a effectué pratiquement 600 heures d’instruction jusqu’à son départ en juillet 2005.

Parallèlement nous avons souhaité former à l’instruction un membre du club, de manière à venir renforcer l’école de pilotage. Nous avons obtenu auprès de la Fédération une liste une, nous permettant de faire accomplir le stage du SEFA à un coût réduit à Thierry LEGENTIL, membre du club, ancien pilote de l’armée de l’air.

Notre objectif était que Thierry assure  l’instruction bénévole, malheureusement, le départ d’Alexandre, nous a mis dans une position inconfortable au cours de l’été. Après une période d’essai bénévole, le Conseil d’Administration a fait le choix- je précise le bon choix -d’embaucher Thierry.

Le choix de structurer un poste d’instructeur salarié est un choix délibéré dont nous sommes fiers. Les résultats de ces 2 dernières années confirment que ce choix était judicieux. En 2006, l’école de pilotage compte pas moins de 30 élèves.

 Nous regrettons le désengagement des instructeurs bénévoles qui ont toute leur place dans l’école de pilotage. Encore faut-il que ceux-ci acceptent d’intervenir selon les règles applicables au travers d’une convention que nous avons souhaité mettre en place.

Thierry LEGENTIL est secondé par Jacques RIVALLANT, qui nous en sommes conscient, n’est pas aussi disponible que nous le souhaiterions.

Très bientôt un nouvel instructeur bénévole viendra renforcer l’école de pilotage. En effet, j’ai le plaisir de vous informer que Bogdan ZIZECK, membre du club, fait actuellement une formation FI, et sera opérationnel début Mai.

Enfin, Guy RAGUENEL, instructeur à Argentan, qui a un pied à terre à Saint Martin de Bréhal, viendra également seconder Thierry au cours de l’été.

Au cours de l’été 2005, nous avons loué un Cessna 172, lequel a réalisé 107 heures. Cet avion supplémentaire principalement utilisé pour les vols d’initiation et baptêmes de l’air, a permis que notre flotte habituelle soit plus disponible pour les membres.

Le bilan de cette expérience est plutôt positif, et nous envisageons de la renouveler cette année.

La réservation des avions par Internet est maintenant rentré dans les habitudes de chacun. C’est un moyen moderne, rapide de connaître la disponibilité d’un avion, de réserver son vol, et tout cela en temps réel.

Toutefois ce progrès ne doit pas pénaliser l’intérêt général. Effectivement, nous avons constaté, que cette facilité avait par ailleurs des effets contraires. S’il est facile de réserver, il doit être également facile d’annuler sa réservation.

Hélas, beaucoup ne le font pas, et l’avion reste bloqué sur le planning, alors qu’il reste sagement sur le parking.

D’autre part, nous avons relevé que certains, peu scrupuleux, réservaient plusieurs créneaux, pendant plusieurs semaines, alors qu’en réalité, ils ne voleraient et on volé qu’une ou deux fois.

Dans le même ordre d’idée, nous vous demandons, en Week End, ou en plein été de ne pas réserver un avion une journée entière, pour réaliser finalement 1 ou 2 heures de vol.

Nous avons constaté que certains n’hésitaient pas à bloquer 2 heures, pour finalement voler 40 minutes.

J’en appelle donc au civisme de chacun.
Je vous demande d’être respectueux des autres. N’oubliez pas que nous sommes dans une structure associative. Celle-ci permet au plus grand nombre de pratiquer sa passion à  un coût réduit, dans une ambiance sympathique et conviviale. C’est la particularité de nos aéroclubs Particularité unique en Europe.

Enfin, lors de votre inscription, le règlement intérieur du club vous est remis. La plupart néanmoins semble le méconnaître. Je vous engage vivement à en prendre connaissance, dans le respect du club, des autres membres et de l’intérêt général.

L’ordre du jour étant chargé, je vais conclure rapidement.

Auparavant, je tiens à remercier

  • l’ensemble du Conseil d’Administration, le Secrétaire, le Trésorier et le Vice-Président.
  • Marie France GAUTHIER, Claude BOITIER, Eugène DESPLAINS qui se sont chargé cette année de l’animation du BIA.
  • Gérard HUDBERT, qui œuvre sur les avions avec professionnalisme et dévouement parfois tard le soir pour que ceux-ci soient disponibles. Il est en cela, bien souvent aidé par Jean Claude DESPAUX, qu’il convient aussi de féliciter.
  • Eugène, pour la tenue des comptes pilote, son art, et sa disponibilité pour régler les pannes régulières et regrettables de la pompe à essence.

Par ailleurs, Eric DURAND nous ayant quitté, c’est Alain EUDES qui a repris le développement et la gestion du site internet. C’est un travail difficile et de longue haleine.

Tous agissent dans le cadre du bénévolat. Je vous demande de les remercier par vos applaudissements.

Bravo à tous.

Je vous remercie de votre attention.

Jean PRESTAVOINE,

Aéro-Club de Granville

Site développé par AEROCLUB DE GRANVILLE (Version 2 du 01 Juillet 2006)
Ce site a été réalisé avec la version française de PHP-Nuke.
:: fisubsilver phpbb2 style by Daz :: PHP-Nuke theme by www.hellhole.org ::